Ils l'ont fait !

Tfjv 2014 5eme jour 122

8 août 2014 :

Ce vendredi sur le massif du Maupuy nos jeunes pilotes disputaient la dernière épreuve de ce Trophée de France : la DH (descente).

Un tracé exigeant, surtout en 2ème partie, long de près de 2km aura permis aux descendeurs d’exprimer leur talent et nous n’avons jamais douté que nos jeunes Midi-Pyrénéens en avaient !

Une 2ème place chez les cadets (Clément), une 4ème chez les benjamins (Melvin) et une magnifique performance collective nous ont réservé  la surprise d’une remontée inattendue au classement général lors de la remise des prix.

Ils l’ont fait !

Tfjv 2014 5eme jour 128

Alors qu’ils l’avaient quittée la veille, notre sélection régionale est une nouvelle fois entrée dans le top 10 des régions et pointe à la 8ème place. A l’heure de cette annonce les cris de joie et visages illuminés des sourires de l’équipe, de l’encadrement et des parents en disaient long … ici nous ne dirons que deux mots : BRAVO et MERCI !

Bravo et merci à tous nos enfants pour les émotions et les moments partagés ;

Bravo et merci à leur encadrement (Cyril, Manu, Miguel, Dylan, Gabin et Alain) pour le dévouement et l’engagement ;

Bravo et merci aux parents et familles des pilotes pour le soutien de tous et de chaque instant.

Pourtant, il nous faut pousser un COUP DE GUEULE.

Guéret, qui accueillait pour la 3ème fois le TFJV (2001, 2005 et 2014), aurait dû être rompue à l’organisation de cette compétition.

Nous aurions pu rire des échanges entre « Bigoudi » et « Fanfan » les voitures radios s’il n’avait pas été question du repérage d’un jeune pilote accidenté souffrant de fractures.

Cette anecdote est à l’image des nombreuses hésitations (arrêts de course intempestifs, envoi de coureurs sur piste fermée, repassages de pilotes gênés, etc. …) qui provoqueront un retard tel que les minimes garçons, cadettes et cadets seront privés de seconde manche dans la DH (descente). Avec une seule manche, pas de droit à l’erreur. Citons à titre d’exemple le cas de ce jeune pilote allemand, pourtant favori, qui suite à une crevaison sera probablement privé de titre.

A ce niveau, c’est tout simplement inacceptable.